Pour 2 000 FCFA, il est condamné à 12 mois de prison

Revue des Cours et Tribunaux

Ibrahim, prévenu à la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), a été reconnu coupable de recel par le TGI de Ouagadougou, pour avoir aidé Ouédraogo à vendre un ordinateur volé.

Ibrahim avait déclaré en enquête préliminaire qu’il est celui qui a conduit Ouédraogo devant l’ONATEL pour la vente de l’ordinateur. A la barre, l’accusé déclare que l’ordinateur a été vendu à une somme de 25 000 FCFA et que lui il n’a reçu 2 000 FCFA. Changeant ainsi la version des faits qu’il avait donné en enquête préliminaire.
Des requisitions et de la décision du Tribunal

Pour le procureur, le prévenu a bel et bien bénéficier des retombées de la vente de cet ordinateur, mais refuse de coopérer devant le tribunal. Il a requis donc au Tribunal de ne pas avoir de tendresse à son égard et le déclarer coupable de recel. Il demande pour lui une condamnation ferme de 12 mois de prison et une amende de 500 000 FCFA assorti de sursis.

Le Tribunal statuant publiquement et contradictoirement en matière correctionnel et en premier ressort, a condamné Ouédraogo à une peine d’emprisonnement de 12 mois et au paiement d’une amende de 500 000 FCFA assorti de sursis.

Daouda Sory
Drointinfo.bf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *