Assemblée nationale : ouverture de la première session ordinaire de l’année 2020

Actualité nationale

Le mercredi 04 mars 2020 s’est tenu l’ouverture officielle de la première session ordinaire de l’année 2020 du Parlement burkinabè. La cérémonie marqué par le seul discours du Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a connu la participation de 110 députés et de nombreuses autorités étatique, dont le Chef du Gouvernement.

La première session ordinaire de l’Assemblée nationale, tel que prescrit par la Constitution burkinabè va d’entendre sur une durée de trois (03) mois, soit 90 jours au total. Encore appelée session des lois, cette session va permettre aux parlementaires burkinabè d’examiner et adopter des projets et propositions de lois et des résolutions.

« La dernière année de notre mandat ne sera pas de tout repos pour les honorables députés qui devront pendant qu’ils assument pleinement leurs fonctions travailler à reconquérir leur électorat », s’est préoccupé le Président Sakandé. C’est conscient de cela qu’il a déclaré avoir expressément demandé au Premier Ministre de travailler à transmettre au Parlement l’essentiel des projets de lois de l’année 2020. « Cela permettra à la deuxième session ordinaire de se consacrer exclusivement à l’examen de la loi des finances exercice 2021 », a poursuivit le Chef du Parlement.

À l’orée des élections présidentielles et législatives prévues pour le 22 novembre 2020, les partis et formations politiques se préparent à une compétition saine selon le Président Sakandé, pour la conservation ou la conquête du pouvoir d’Etat. Par ailleurs, il a exhorté la majorité présidentielle et l’opposition à se montrer à la hauteur du principal enjeu qui vaille : « réussir à sortir de ces élections en nation plus unie, plus forte ».

Droit Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *