12 mois de prison ferme et une amende ferme de 500 000 FCFA pour tentative de vol de fil électrique

Revue des Cours et Tribunaux

12 mois de prison ferme et une amende ferme de 500000 FCFA ! c’est en substance la sanction infligée à M. Zabré, pour tentative de vol, par le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou statuant, en matière correctionnel, contradictoirement et publiquement, ce mardi 03 décembre 2019.


Le mardi 3 décembre 2019 était devant le Tribunal correctionnel de Ouagadougou M. Zabré pour tentative de vol de fil électrique de la société de téléphonie ONATEL SA. Des faits, il ressort que dans la nuit du 11 juin 2019 à 2 heure, M. Zabré a tenté de sectionner des fil électriques appartement à ONATEL SA. Le vol n’a pas concrètement eu lieu parce qu’il a été interrompu involontairement par un boutiquier. Cependant, les fils ont été sectionnés partialement et a provoqué des dégâts importants pour ONATEL.


Des faits que M. Zabré a d’abord contesté avant de les reconnaitre. Selon lui, il ne faisait que se promener et n’avait pas pour ambition de vendre le fil électrique. Toutefois il reconnait être un vendeur de fil de fer.


Pour ONATEL, cette situation est préjudiciable pour lui dans la mesure que cela a un impact sur la qualité de leur service. Toute chose qui entraine des plaintes des clients.


Au regard des fausses déclarations de M. Zabré, le procureur requiert une peine de 6 mois ferme et 100.000 F.CFA d’amende.
Le tribunal condamne M. Zabré à 12 mois de prison ferme et une amende ferme de 500.000 F.CFA.


Rachibatou Yoda
Droitinfo.bf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *